Mon Couple

Adultère, Partir ou rester ?

L’adultère est une arme de destruction massive pour les couples. Pas étonnant que ce soit souvent cité comme la première cause de divorce. Il laisse chez le conjoint victime, si son cœur n’est pas fort et son esprit entraîné, des sentiments des plus négatifs :

  1. Manque d’estime de soi
  2. Colère
  3. Vengeance
  4. Dépression
  5. Haine
  6. Auto dévaluation
  7. Auto destruction et j’en passe

Même Jésus, parlant du mariage à ses disciples durant le sermon sur la montagne mentionne cela comme la seule cause valable pour les hommes pour divorcer leur femme.

Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère.

Mathieu 5 : 32

Alors quand l’adultère se présente à notre porte, que devons-nous faire, nous qui sommes enfant de Dieu et qui désirons faire SA volonté par-dessus tout.

1. Ne pas ignorer ou négliger

Je me souviens que j’ai découvert les infidélités de mon mari à quelques jours de notre mariage. La date de la cérémonie était déjà arrêtée, les préparatifs déjà bien avancés et toutes les invitations envoyées depuis longtemps quand je découvre qu’il a des aventures et qu’il en a eu durant une bonne partie de nos fiançailles.  Que faire alors ? Je me souviens que j’étais complètement déstabilisée et désemparée. Je le sentais un peu distant parfois c’est vrai, mais j’étais à mille lieux de m’imaginer une chose pareille. Il est vrai que lorsqu’on s’est rencontré j’étais dans le cheminement de ma foi et je lui avais demandé qu’on se préserve pour le mariage. Je pense qu’il avait accepté mais sans bien comprendre l’engagement qu’il n’a malheureusement pas pu respecter. Au lieu donc de voir ces infidélités comme un signe d’une relation fondée sur de mauvaises bases, j’ai mis la faute sur moi et me suis dit « Ça va passer. C’est surement ma faute. Lorsque nous serons mariés je vais lui faire oublier toutes ces rivales. Et puis après tout personne n’est parfait alors pourquoi ne pas lui pardonner cette fois ci ». Erreur monumentale, vous le découvrirez dans la suite de mon récit.

Je suis aussi allée demander conseil à mes parents qui bien qu’étant un peu déçus, m’ont aussi conseillé de ne pas prendre cela trop au sérieux, que cela arrive que les jeunes hommes parfois « Ole Ole » s’assagissent dans le mariage. La plupart des personnes de mon entourage, influencées je suppose par la culture africaine parfois permissive à ce sujet m’ont tenu à peu près le même discours. Une seule personne, un très bon ami d’enfance et conseillé (aujourd’hui marié et père responsable de 5 enfants) m’a appelé un jour et m’a dit ‘Joli, j’ai repensé à ce que tu m’as dit et je pense que tu devrais attendre un peu. Prends ton temps pour réfléchir et si c’est la bonne personne au moins vous repartirez sur des bonnes bases’. Malheureusement, je ne l’ai pas écouté. J’ai ignoré et je me suis mariée. Il y a de cela dix ans. Je suis sûre que certaines peuvent déjà imaginer la suite…

2. Adresser le problème

Il est important lorsqu’il y a adultère de chercher à comprendre ce qui s’est passé. Ce n’est pas toujours évident sur le moment car il y a alors beaucoup d’émotions à gérer pour le trompé mais aussi pour le trompeur. Une confrontation à chaud ne va pas toujours donner de très bons résultats mais il ne faudrait pas finir par ignorer et ne plus en parler. S’il y a déjà un bon système de communication entre les époux, il faut utiliser cet avantage pour prendre quelque temps au calme et parler de ce qui est arrivé, comment cela est arrivé et comment vous pouvez faire à l’avenir pour que cela ne se reproduise plus. Dans un couple, ça se joue à deux, donc les responsabilités peuvent parfois être partagées même dans des situations d’infidélités. S’il y a un amour sincère et de la bonne volonté les époux peuvent surmonter cette épreuve avec l’aide du Seigneur qui aime la repentance et accorde la miséricorde a qui la demande.

Mais il faut aussi être vigilant pour ceux qu’on pourrait appeler les « serials-trompeurs ». Ceux-là qui ne peuvent pas se contrôler et vont se retrouver à avoir de multiples aventures à répétitions même après vous avoir juré quelques semaines ou mois auparavant que cela ne se reproduira plus. Ceux-là en général vont bien vouloir jouer le jeu de la confession au début, lorsque vous les prenez la main dans le sac mais avec le temps ils vont développer des techniques de mensonges et vont souvent tout nier en bloc remettant la faute sur vous et très souvent cherchant à vous manipuler émotionnellement pour que vous finissiez par occulter la réalité de votre triste situation. Ils font en sorte que vous vous dévalorisiez suffisamment pour croire que finalement, peut-être vous méritez bien tout ce qui vous arrive. Vous l’avez bien cherché après tout en l’épousant. Il est comme ça, c’est à prendre ou à laisser. Les époux qui démontrent ce genre de comportement sont souvent des personnes narcissiques. Si vous êtes mariée avec un narcissique il faut vous armer de beaucoup de patience et faire de Dieu votre meilleur ami car ce sont des relations abusives, très difficiles et qui demandent une approche bien particulière.

3. Pardonner 7x 77 fois ?

Nous les Chrétiennes, on a cœur de bien faire et on veut se soumettre à la Parole et le Seigneur est très clair au sujet du pardon.

Alors Pierre s’approcha de lui, et dit : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois.  Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante fois sept fois.

Mathieu 18 : 21 – 22

7×77=539, voilà qui laisse beaucoup de marge à nos « serials-trompeurs » ! Je me demande si certains maris n’ont pas déjà grillé plus de la moitie ☹️

Non, mais plus sérieusement, je pense que toute repentance sincère doit donner lieu au pardon. En tant que Chrétien nous avons accès à la miséricorde de Dieu chaque fois que nous le demandons mais il ne nous force pas à la repentance, cela doit venir de notre propre initiative et surtout du cœur avec la sincère volonté de ne plus attrister le cœur de Dieu.

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés);

Éphésiens 2 : 4 – 5

De même nous devons avoir à cœur de pardonner notre conjoint lorsqu’il nous le demande et cela de manière sincère et complète.

Le Seigneur à travers Paul encourage les femmes chrétiennes à rester avec leurs maris incroyants car ceux-ci peuvent être gagnés par la bonne conduite de leur épouse.

Et si une femme a un mari non-croyant, et qu’il consente à habiter avec elle, qu’elle ne répudie point son mari. Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère.

1 Corinthiens 7 : 13 – 14

Mais il suggère aussi qui si l’incroyant veut se séparer, qu’il se sépare car le Seigneur nous a appeler à vivre en paix

Si le non-croyant se sépare, qu’il se sépare ; le frère ou la sœur ne sont pas liés dans ces cas-là. Dieu nous a appelés à vivre en paix.

1 Corinthiens 7 : 15

Le Seigneur est un Dieu d’amour et il veut que ses enfants vivent en paix. Il nous encourage à toujours aller dans le sens de la réconciliation mais demande que l’on dénonce les pécheurs et non qu’on les laisse agir en toute impunité :

Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.

Mathieu 18 : 14 -16

Donc Pardonner oui si cela est demandé avec sincérité et après avoir adressé la situation.

4. Faire de Dieu notre meilleur ami

Lorsqu’on a un mariage difficile, la chose la plus importante est de faire de Dieu son meilleur ami. Se saturer de la Parole de Dieu chaque jour pour savoir la direction qu’il veut que nous prenions. Ce n’est pas une option mais une nécessité vitale. A la question de partir ou de rester, Lui-même a la réponse pour chacune de nous et il la donnera lors de cette relation d’intimité qu’il est important de bâtir.

Je suis mariée depuis 10 ans, dans un mariage que je qualifierai de difficile. Pendant longtemps j’ai été très malheureuse, pensant que si je faisais plus « ci » les choses allaient changer ; que si je faisais plus « ça » tout ira mieux ; que si je parlais plus comme « ci ou ça » ; si je préparais plus de mets traditionnels on serait enfin heureux mais ça n’a pas marché ainsi. Moi qui étais une Chrétienne engagée avec de grandes valeurs et conseillant toute mes copines désillusionnées de tenir ferme, de ne pas utiliser les raccourcis ou plaisir passagers ; déçue de ma situation, je me suis même demandé si Dieu existait ? Je me suis découragée, je me suis même compromise à plusieurs reprises cherchant le réconfort que je ne trouvais pas dans mon foyer ailleurs mais je n’étais pas heureuse ni satisfaite dans cette voie.  Je pensais, « Pourquoi avoir fait tous ces sacrifices avant le mariage, pour un tel résultat ». Je me suis parfois dit : « Bon faisons un peu comme lui, peut-être c’est lui qui a raison après tout ». Mais je n’ai pas trouvé le bonheur, bien au contraire, je me suis exposée à la mort. C’est comme ça que le diable opère, par la séduction et la déception.

Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.

Apocalypse 12 : 9

Cependant la grâce du Seigneur ne nous quitte pas.

Et il m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort »

2 Corinthiens 17 : 9 – 10

J’ai donc persévéré dans la prière. J’ai demandé à Dieu de me donner la force de le mettre au centre de ma vie, avant toute chose avant même mon mariage et mon mari. J’ai supplié le Seigneur de me permettre d’être Son enfant et qu’Il m’utilise pour sa volonté. Je l’ai supplié de mettre en moi la volonté toujours plus grandissante de Le suivre et de connaitre un peu plus de Lui chaque jour. Je me suis imposée une lecture quotidienne et méditation de sa parole tous les matins (comme le médicament) pour qu’Il me parle et prenne le contrôle de ma vie.

Je me suis appuyée sur sa promesse « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et toutes choses vous seront donne en retour ». Et il agit. Il m’a donnée une paix que je n’avais jamais ressentie. Je me focalise sur les choses qui vont me permettre d’assurer mon salut et non sur les imperfections de la terre.

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.…

Mathieu 6 : 19 – 20

Nous ne sommes ici que pour un temps alors que la joie qu’il y a de l’autre côté est éternelle. Alors qu’est-ce qu’un peu de difficulté ici comparé à l’éternité.

Je pense que le Seigneur se charge de toutes situations et sa Parole est riche et considère tout le monde.

Il ne veut pas que les femmes soient manipulées et nous met en garde :

Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là.  Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité.

2 Timothée 3 : 1 – 7 

Et il prévoit que la femme peut avoir à un moment donné (surement dans les cas extrêmes) besoin de se mettre à part mais lui demande de rester ainsi ou de se réconcilier si possible.

(Si elle est séparée, qu’elle demeure sans se marier ou qu’elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme.

1 corinthiens 7 : 11

 L’essentiel est de vraiment de le mettre au centre car le mari ne pourra jamais étancher notre soif comme seul Dieu peut le faire, d’ailleurs même le mari fidèle ne le fera pas.

Jésus lui répondit : Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. La femme lui dit : Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n’aie plus soif, et que je ne vienne plus puiser ici.

Jean 4 : 13 – 15

Il nous demande la première place.

Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du royaume de Dieu, sa maison, ou sa femme, ou ses frères, ou ses parents, ou ses enfants, ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la vie éternelle.

Luc 18 vs 29

Alors mon conseil mes sœurs ne sera pas de vous dire de partir ou rester dans votre mariage mais d’aller au pied de la croix et vous soumettre à Sa volonté, il fera le reste et combattra pour vous.

Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

Jacques 4 : 7

Mon mariage n’est pas encore miraculeusement changé mais je suis en paix et j’ai retrouvé la joie. Je prie que le Seigneur touche mon mari mais surtout qu’Il continue à me transformer moi.

Si tu as des questions, des préoccupations, des sujets de prières, n’hésite pas à écrire en commentaire ou par mail à contact@thebloominggrace.com.

Joli pour The Blooming Grace

+1

2 Commentaire(s)

  1. LINDA NGANDIMOUN

    Tout d’abord je tiens à vous encourager Linda et Joëlle pour ce travail que vous effectuez auprès des femmes mariées ou celibataires et jeunes filles.

    Que le Seigneur vous bénisse et continue de vous utiliser puissamment dans la restauration des couples.

    Nous devons tout faire avec l’aide du Seigneur pour avoir un mariage harmonieux selon le plan du Seigneur.

    Pour revenir au thème abordé, notamment l’adultère, Amen à ce qui a été dit.
    Effectivement la volonté du Seigneur réside dans le pardon ( Matthieu 19: 7-8), et demeurer aux pieds du Seigneur en intercédant pour notre conjoint afin que le Seigneur l’en délivre et touche son coeur ou le ramène à Lui, s il n’est pas encore converti.

    Pour nous femmes, il est important de déterminer les causes et raisons pour lesquelles le conjoint commet l’adultère en échangeant avec lui et s assurer que nous n’en sommes pas la cause, afin de voir comment améliorer la situation.
    Cela permet de bien cibler les sujets de prière et d’avoir une approche efficace dans l’ intercession.

    Tout à fait, en toutes circonstances bonnes ou mauvaises, nous devons mettre le Seigneur en priorité dans notre couple et dans notre vie et avoir une intimité inconditionnelle avec Lui.

    Pour celles dont les conjoints sont convertis, la prière de couple contribue entre autre à prévenir l adultère.

    Mes encouragements à toutes celles qui vivent des situations d adultère dans leur couple. Que le Seigneur soit votre force, ne baissez pas les bras. La prière du juste a une grande efficacité ( Jacques 5 :16).
    Le triomphe est possible pour qui lutte à genoux.

    Que le Seigneur nous garde toutes dans sa volonté.

    +1
    • TBG

      Chère Linda

      Merci pour ton commentaire, tes encouragements et tes prières. Oui Dieu doit effectivement être la priorité dans nos couples. Adultère, infidélité sont des défis très douloureux et difficiles à surmonter. Gardons ces couples en prière ; nous croyons fermement que Dieu peut et va les faire triompher de ces situations. Il comprend oh pleinement combien un cœur peut être brisé et blessé en de pareilles circonstances et sait restaurer, consoler dans Ses bras d’Amour. Avec Lui tout est possible.

      N’hésite pas à nous écrire si tu as des suggestions de thèmes que TBG devrait aborder.

      Que le Seigneur te bénisse,

      The Blooming Grace

      0

Laissez un commentaire