Mon Couple

Complément sur la Soumission

Femmes, soyez de même soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n’obéissent point à la parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, en voyant votre manière de vivre chaste et réservée. Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu. Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en Dieu, soumises à leurs maris, comme Sara, qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est d’elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte.

1 Pierre 3 : 1 – 6

Ce mot, capable de susciter des discussions et débats de plusieurs heures, et voir jours…, capable de créer des discordes et mésententes au sein d’un groupe, d’une société….

Au fil des siècles, et années, certains en ont abusé, déformé sa définition au profit de leurs propres intérêts sous couvert de la religion et de la bible. De nombreuses femmes ont souffert dans leurs foyers et dans leur épanouissement à la suite de la mauvaise utilisation de ce mot.

Il y a eu suite à ça, l’émancipation de la femme et nous avons eu beaucoup plus de droits au niveau légal. Ce qui est bien et surtout est une forme de protection contre toute forme d’abus.

Une question pourrait se poser : est-ce parce qu’un groupe d’individu, déforme la vérité qu’elle n’est plus vraie ? est-ce parce que un ami, un collègue, un parent fait mauvais usage d’un verset que celui-ci perd son sens et sa puissance ? … Et ceux qui le pratiquent et qui en jouissent des bienfaits, comment font-ils ? Ce verset était-il écrit juste et vrai pour eux ?

Dieu nous aime d’un amour si grand qu’on ne pourrait le décrire. De ce fait, Il ne peut pas nous demander de faire quelque chose qui irait à l’encontre de notre épanouissement. NON. Il est un gentleman, donc Il ne nous force pas. Sa parole (la Bible) est une vérité immuable. Ce n’est pas parce qu’on décide de ne pas la suivre ou de l’interpréter comme on veut qu’elle perd de Sa véracité ou puissance. NON. Son amour pour nous est tellement incompréhensible pour notre raisonnement que même si on décide de ne pas Le suivre, Il nous aime pareil, ne nous rejette pas et est toujours là pour nous. N’est ce pas juste merveilleux ?

Comme un papa qui aime ses filles, avant de les donner en mariage, Il a établi des conseils et recommandations pour que notre couple soit une lune de miel en permanence jusqu’ à ce que la mort nous sépare. Et une d’elle est la soumission à son époux.

La soumission n’est pas synonyme de : ‘béni oui oui’, ‘je ne donne pas mon avis’, ‘ je dis oui et amen à tout ce que mon chéri dit ‘, ‘je n’ai pas de vie’, ‘mon chéri avant tout ‘, ‘ je ne décide rien’. NON. Ce n’est pas ça la soumission.

La soumission c’est accepter que chéri est le chef de la famille et qu’en cas de divergence, le dernier mot lui revient. C’est pourquoi il est très important et crucial de savoir à qui on dit ‘oui je le veux’. Avant le mariage, il est de notre devoir de bien réfléchir, prier et rester alerte à la voix du Saint Esprit afin que si on décèle un quelconque trait de caractère dans l’abus de ce mot chez chéri, on se retire avant le jour J. Notre papa est fidèle et Il nous parle toujours.

Être soumise c’est être forte, ce n’est pas de la faiblesse, ou naïveté mais une force incroyable et un bien-être qui n’a pas de prix. Nous avons été rebelles par le passé et maintenant nous sommes soumises, et nous pouvons témoigner de la différence dans le couple et foyer.

Chéri et moi formons un. Il est la tête et la femme soumise est le cou. Avez-vous déjà eu un torticolis ? Quand on l’a, même si la tête veut tourner, elle ne peut juste pas. Ses mouvements sont très limités et douloureux même. Mais quand le cou est en pleine forme, la tête tourne joyeusement et le corps est super content. Le cou c’est la femme soumise. Être soumise c’est savoir faire pencher le cœur de son mari en sa faveur, dans la douceur et l’amour. C’est une force incroyable avec le Saint Esprit comme partenaire. C’est emmener une paix permanente dans son foyer, c’est attiser la flamme séductrice de son couple chaque jour, c’est se faire offrir le meilleur par chéri, il se sacrifie pour nous, c’est avoir sa confiance inébranlable, faire ses projets, voyager, chiller avec sa bénédiction, c’est être épanouie jusqu’à ce que la mort nous sépare.

Car ne l’oublions pas, pour chéri sa part c’est de nous aimer comme Christ à aimer l’église, cet amour dont on parlait au début qui est grandiose. Chacun faisant sa part, c’est l’extase totale. C’est pourquoi avant le mariage, soyons sûres à qui nous disonsoui je te serai soumise’. Et si on n’a pas écouté la voix du Saint Esprit et qu’on s’est mariée avec un homme qui ne fait pas sa part, l’amour de Dieu est capable de rattraper ce coup si et seulement si nous faisons notre part et nous nous attachons solidement à Lui (Dieu).

Comme dit au début, on pourrait discuter des heures là-dessus, interpréter ce mot de 1001 façons mais la vérité reste la vérité et a fait ses preuves.

Nous respectons bien sûr les différents points de vue et avis contraire aux nôtres.

Notre but est de bien nous outiller afin de vivre une vie épanouie avec le Seigneur dans tous les domaines. Notamment le mariage. Alors, si vous avez des questions plus personnelles sur le sujet ou voulez des exemples plus concrets sur notre vécu, n’hésitez pas à nous écrire et il nous fera plaisir de les partager avec vous.

The Blooming Grace

Petit plus 😊:

Anecdote sur ce mot d’une grande sœur :

Elle : tu veux comprendre et appliquer la soumission avec joie ?

Moi : (à l’époque avec mon esprit rebelle) : oui, vas y, essaie toujours de m’expliquer

Elle : tu vois le Cameroun non ?

Moi : oui… ????

Elle : quand les pays colonisateurs s’ingéraient déjà trop dans leurs affaires, le peuple a crié et réclamé leur indépendance non ?

Moi : oui… (c’est quoi le rapport ?)

Elle : les colons, qu’ont-ils fait ? ils ont un peu résisté, y a eu des discussions, soulèvements, mais ils ont concédé l’indépendance non ? on a été indépendant le 1er janvier 1960

Moi : oui… ????????????????

Elle : mais tu es bien d’accord qu’aucune grande décision politique ou économique ne se prend si la France n’est pas d’accord… ils ont toujours un peu leur mot à dire… et au finish, à 95% ou même 99% des fois, c’est leur décision qui est adoptée

Moi : oui…

Elle : donc ils nous font croire que nous sommes indépendants, que c’est nous qui avons pris la décision alors que nous savons tous que c’est eux… ça fait leur affaire, et ils sont contents…

Moi : oui…

Elle : la femme soumise c’est la France, le mari c’est le Cameroun…concept du colonisateur/colonisé

Moi : mon cerveau en ébullition…mes narines ouvertes…mes gros yeux dehors…

Elle : à bon entendeur…salut

Que celles qui ont des oreilles pour comprendre, entendent…

0

Laissez un commentaire