Mon Couple

Défis dans la chambre

Mais au commencement de la création, Dieu fit l’homme et la femme ; c’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint.

Marc 10 :6-9

Ce verset, très connu est souvent cité et entendu lors des célébrations de mariages. Le couple très heureux, content, d’être enfin légitime devant Dieu et devant les hommes n’a généralement qu’une seule hâte : jouir de cette bénédiction dans tous les sens du terme. Une façon de former une seule chair est l’acte conjugal. Les relations sexuelles. Tout ce que Dieu a fait est bon. L’acte conjugal est bon. C’est une chose extrêmement bonne dans les voies de Dieu et suivant ses principes. Comme quelqu’un dirait : le gout de ça …. ashhhhh.

Mais voilà tout ne se passe pas toujours comme dans notre livre, selon notre planification. Dans la chambre conjugale on peut faire face à une sécheresse vaginale, ou alors à l’inverse une trop grande humidité, une sensibilité au niveau du vagin, une impuissance de chéri ou un problème d’éjaculation précoce, un manque d’envie etc…

Tout cela peut engendrer une frustration, et être source de problèmes plus sérieux pour le couple si mal géré. Alors que faire dans ces situations ? comment gérer ces situations et éviter que ça ne dégénère ?

  1. Nous devons comprendre que les relations sexuelles ont une grande importance dans la vie de couple. Elles sont essentielles et fondamentales. Ne pas l’accepter et se refuser à l’autre par caprice ou ‘non envie’ est dangereux. Ce n’est pas un fantasme de chéri ou un côté de lui pervers pour nous pourrir la vie, non. Si l’un de vous n’a pas envie très souvent, ce n’est pas normal. Cherchez conseil… Ça pourrait faire l’objet même de tout un autre article.
  2. Une fois que nous comprenons que les relations sexuelles sont une bonne chose, soyons libres d’en parler avec chéri. La communication, une vraie communication, permet de se comprendre et pouvoir satisfaire l’autre et profiter de ce moment dans toute sa plénitude.
  3. Dédramatisons. Les rapports sexuels sont un sujet tabou, même parfois au sein de couple. Ceci ne devrait pas. Si j’ai un problème physique dans mon vagin, il faut être libre d’en parler et chercher les solutions pour y remédier. Se dire que c’est exactement pareil qu’un mal de tête ou toute autre anomalie physique qu’on pourrait avoir. Ce n’est pas une fatalité en soi. Des solutions existent.
  4. Consulter un docteur ou un spécialiste : gynéco. Ne pas hésiter à consulter. Bannir toute honte ou gêne. Attention ! nous ne disons pas de le dire sur la place publique, non. Mais parler au Dr ou gynéco qui va pouvoir vous conseiller des remèdes.
  5. Ne pas se sentir dévalorisé. Du tout. Ce n’est pas parce que chéri a besoin de viagra qu’il n’est plus homme. Non. Vraiment ne pas en faire un sujet de sous-estime. Pareil, ce n’est pas parce que la femme a besoin d’un lubrifiant tout le temps qu’elle n’est pas femme.
  6. Prier. Prier. Ne pas prier pour un miracle, comme si c’était une malédiction. Prier pour que le Seigneur oui guérisse, comme on prierait pour une infection des poumons par exemple, mais aussi qu’Il nous aide à dédramatiser. Que cela n’affecte pas notre couple, que cela ne nous diminue pas et ne nous vole pas notre assurance et confiance en nous. Et même de façon générale il est bon de prier pour pouvoir jouir en tant que couple de tous les plaisirs du sexe 😊
  7. Finalement, ne pas prendre ce problème et en faire un sujet de chantage. Veillons sur notre bouche. Très souvent les impuissances de chéri peuvent être dû à un stress qu’il vit au travail, ou chômage ou autre…et ne sont que passager. Donc rassurons le, parlons, dédramatisons et dans ces moments que l’amour qu’on disait éprouvé pour l’autre soit à son meilleur.

La chambre conjugale est le centre, le pilier après Dieu dans notre couple. Entretenons-la. Lire notre article sur ce sujet.

Si vous avez besoin de conseils plus personnels ou souhaitez un avis, n’hésitez pas à nous contacter

The Blooming Grace

Laissez un commentaire