Mon Couple

La gestion de la maison

« Il est 13h35, les enfants se disputent et crient, le ménage a été fait à moitié, le repas de midi est encore au feu, en fait la réalité est que tu as dû reprendre la sauce car la précédente a cramé pendant que tu changeais bb, chéri vient de t’appeler pour te demander de faire une transaction importante pour lui en ligne, demain c’est jour d’école et tu n’as pas encore fait les devoirs et révisions avec les kids, fait les cheveux de ta fille, repasse le linge et et et…oui et ton boss vient de t’envoyer un SMS rappelant le rapport qu’il attend. Le soir venu, tu te sens extenuée, la journée ne suffit plus pour tout ce que tu as à faire »

Non sérieux être femme, épouse et maman c’est au moins 2 jobs à temps plein et si de plus tu es active professionnellement alors, hummmmmmm.

Cette scène te semble familière ? Te retrouves-tu souvent dans cette situation : submergée par la gestion de ta maison, peinant à faire de ta maison un havre constant de paix ? Et à l’inverse, en franchissant le pas de la porte de certaines maisons, tu es envahie de paix, quiétude et de senteurs agréables. Tu prends plaisir à y séjourner. Parfois tu te demandes si la maîtresse de maison a une fée secrète qui s’occupe de tout à coups de baguette magique. Tout semble si parfait….

Chaque femme voudrait que sa maison soit un havre de paix, un lieu de repos des agitations quotidiennes, un lieu vers lequel les membres de sa famille auraient toujours hâte d’y retourner. En lisant Proverbes 31 on constate bien que pour la femme vertueuse décrite (que tu es appelée à être) ce n’est pas affaire baguette de magique… elle gère finances, alimentation, soins extérieur et intérieur des siens, vie pro / commerce, investissements, … et prépare l’avenir …. Tout ça sereinement….

Dieu a mis en chacune de nous la capacité de pouvoir gérer en en front ou arrière-plan tout ce qui est nécessaire afin que son homme, sa famille puissent être épanouis et aisément faire face au quotidien, à la société, à la réalité extérieure.

Alors cette gestion de la maison comment y arriver sereinement ?

Le planning : Il semble que c’est là que réside le secret.

Car, lequel de vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il a de quoi la terminer, … Ou quel roi, s’il va faire la guerre à un autre roi, ne s’assied d’abord pour examiner s’il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient l’attaquer avec vingt mille ? ….

Luc 14 : 28 – 32

La gestion de la maison implique tellement de choses à gérer en même temps ; on pourrait commencer à lister : les désirs et l’entretien de chéri, les soins, l’éducation, l’alimentation, les activités récréatives des enfants, la propreté de la maison, les finances, les relations avec la famille, l’écoute, les conseils à prodiguer, …. Admettons que la liste serait très longue.

Alors l’aide première sinon principale que tu pourrais te faire et qui a marché pour nous est de t’arrêter pour planifier au maximum. Planifie tout ce qui est ‘planifiable’. Il ne s’agit pas de tuer la spontanéité qui est le piment quotidien… mais la vraie vie se chargera de nous amener les imprévus et vont catch-up pour la spontanéité 😊…. Bon plus sérieusement : tiens-toi à ton planning une fois établit et de temps à autre sois ouverte à improviser. Toutefois choisis bien ce sur quoi tu improvises : ce n’est pas à l’heure des révisions que tu vas décider de jouer avec les enfants…. Les conséquences (devoirs non fait) … auront des répercussions sur le reste de la journée et sur les études des kids.

Qu’est-ce qu’on disait ? Oui planifie tout : ta semaine, ta journée, ton mois ou ton année (selon les points ex. finance, vacances…). Fais-le pour toi, ton chéri, les enfants, les employés de maison si tu en as. Cette planification s’applique à presque tous les plans : menu, vêtements à porter dans la semaine, budget, heures de révisions ou de divertissement des enfants ainsi que leurs activités extra scolaires, visites aux amis, à la famille, aux malades, temps de qualités avec les tiens, tâches ménagères, courses, soins corporels, sport, le ministère, le boulot, le repos ; oui oui ma sœur même le repos … tout ce qui peut être anticiper doit être planifié dans la mesure du possible.

Planifier, permet de créer des routines qui deviendront des habitudes intuitives, ce qui est important pour les enfants mais aussi ton cerveau… ça diminue le nombre de décisions journalières et du coup diminue le stress.

Entendons-nous planifier ce n’est pas dans la tête right ? C’est écrire sur papier ou saisir dans son ordinateur ou encore immédiatement organiser (ex. pour le planning des vêtements de la semaine il ne s’agit pas d’écrire quel habit on mettra, mais de mettre de côtés les vêtements de lundi à dimanche et ceci dans l’ordre des jours de la semaine). N’hésite pas prier en commençant à planifier tes divers points afin que le Saint Esprit qui connait mieux que toi te guide.

Également, on ne planifie pas pour repartir immédiatement en mode « je pense, je fais ». Non ! notre planning devient notre feuille de route. Et une feuille de route ça se consulte quotidiennement : la veille, le matin, en début de semaine / mois / cycle et même en fin de journée / de cycle pour le bilan. Le bilan, afin de s’auto évaluer et faire le lien avec notre efficacité ou non efficacité. Le bilan surtout aussi afin de pouvoir ajuster son planning. Car bien des fois on surestime ce qu’on est capable de faire. Donc ne te dis pas que le planning c’est un once off stuff. Non il est revisité de temps à autre.

Alors es-tu déjà expert ou comptes tu commencer à faire du planning ton aide pour avoir des journées plus sereines ? N’hésite pas à nous écrire si tu souhaites que nous élaborions sur l’un des points ou que nous t’aidions à faire ton planning sur un point particulier. Tu peux aussi nous consulter si tu fais déjà du planning mais demeures submergée.

The Blooming Grace

0

Laissez un commentaire