Grâce ... Une si belle Grâce

La prière, partage d’expérience

Cette semaine, en ligne avec notre série sur la prière, nous vous livrons l’interview d’une femme qui est pour nous LE modèle de prière et foi : Mère Anne (cliquez pour lire) . Une femme qui a su faire du temps d’intimité avec Dieu un style de vie. Avec elle, nous sommes boostées et surtout encouragées de savoir que oui c’est possible de faire du Saint-Esprit un allié permanent et constant dans ce siècle.

Mère Anne, Parle-nous de ton intimité avec le Seigneur.

Dieu pour moi est un époux, un amoureux, un Père et un ami. Tout ceci m’impose des obligations et des attitudes d’une amoureuse, de fille, d’épouse, etc…
Alors pour cela je passe régulièrement mes temps d’alliance avec Lui dans la louange, l’adoration à Le contempler, dans la méditation de Sa parole puisqu’il s’identifie à Sa parole, puis la prière. Ceci se situe très très tôt à l’aurore pour que j’ai l’esprit bien disposé. Pendant ce temps, il est important de savoir écouter en gardant silence car Il parle. Il est aussi souhaitable d’Écrire les pensées qu’on reçoit dans ces moments et prier par rapport à celles-ci.

Quelle est la place de la prière dans ta vie ?

Après l’adoration, la prière occupe une place très importante dans ma vie, mais surtout l’intercession car c’est un niveau élevé de la prière qui amène au désintéressement de soi pour se consacrer à l’enfantement du réveil dans l’Eglise, dans la nation et dans les familles, les lieux de service car le but ultime de Dieu c’est le salut des âmes.
À cet effet, je suis formée jour après par le Saint Esprit pour porter les fardeaux des uns et des autres.

Comment fais-tu pour être disciplinée dans la prière ?

Je ne fais rien de spécial moi-même, mais je vis une vie d’abandon total à Mon Professeur Le Béni Saint-Esprit et puisque tout mon être lui est soumis, Il se charge de me réveiller, de me guider de m’inspirer, et de me déposer Ses fardeaux. Il cherche tout simplement un cœur bien disposé.

Comment garder les yeux sur Dieu dans les moments difficiles ?

D’abord les promesses de Dieu me donnent l’assurance et l’espérance. ( Psaumes 23 et Psaumes 91). Je m’accroche beaucoup aux promesses de Dieu pour tenir et espérer en permanence.

Nul ne tiendra devant toi, tant que tu vivras. Je serai avec toi, comme j’ai été avec Moïse ; je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point.

Josué 1 : 5

En plus de cela, l’omnipotence de Dieu me dit qu’Il est illimité en tout. Son omniscience me convainc qu’Il sait d’avance chacune des situations que je vis. Son omniprésence me rassure de Sa présence à mes côtés

…Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Mathieu 28:20

Je saisis et vis tout cela par la foi car Dieu ne nous ment pas.

Comment être un intercesseur qui ne se décourage pas ?

Avoir la foi que Dieu écoute les prières et exauce tout en reconnaissant Sa souveraineté en ce qui concerne le temps d’exaucement.

O toi, qui écoutes la prière!Tous les hommes viendront à toi.

Psaumes 65:3

Beaucoup de ceux qui ont intercédé pour le Réveil sont rentrés à la maison avant que ce réveil n’ait lieu, pourtant c’est eux qui l’ont enfanté.

C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir reçu les biens promis, mais ils les ont vus et salués de loin, et ils ont reconnu qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre.

Hébreux 11 :13

Que répondre aux gens qui se moquent de nous quand nous leur portons l’évangile et que nous même nos problèmes sont loin d’être résolus ?

Avec beaucoup d’amour et de compassion, nous devons leur dire que le prix que Christ a payé n’est pas pour résoudre les problèmes d’ordre matériel et physique, mais que c’est pour justement nous délivrer de la mort spirituelle pour une vie éternelle loin de ces problèmes terrestres, dans une cité où tout est en or, sans douleur ni souffrance ni chagrin et maladie, ni tristesse.

Nous devons leur montrer le schéma de l’évangile qui délivre de la mort spirituelle et nous rend vivant par la régénération de notre esprit par L’Esprit de Dieu connecté au nôtre. Leur dire que dès lors que Dieu est entré en nous, notre corps devient la maison d’habitation de Dieu, qui Lui-même devient Notre Maître en guidant et en dirigeant nos pensées. Cet état nous procure premièrement la paix intérieure.
Il y a aussi le côté amour qu’il faut leur présenter avec insistance.

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle..

Jean 3:16

Jésus Christ nous a aimés et c’est pourquoi nous Lui rendons cet amour sans le conditionner par Ses bénédictions. Sa vie comme ultime sacrifice pour que nous soyons avec Lui demain dans le ciel n’a pas de comparaison avec les richesses périssables de cette terre vouée à la destruction.

Comment avoir le zèle pour l’évangélisation ?

Le Seigneur Jésus christ Lui-même nous ordonne cette grande commission :

…Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.

Marc 16:15

Il faut d’abord avoir la passion pour les perdus et avoir la mentalité du Royaume.
Christ pleurait d’émotion lorsqu’il voyait cette foule nombreuse sans berger venir vers Lui. Nos entrailles aussi ont besoin d’être émues comme celles du seigneur. C’est pourquoi nous devons avoir sur nous en permanence des traités et ne jamais nous taire, mais présenter Christ à tous sans à priori.
L’ultime but de Dieu se trouve dans Habacuc 2 : 14

Car la terre sera remplie de la connaissance de la gloire de l’Éternel, Comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent.
Habacuc 2:14

Avoir un amour inconditionnel pour Jésus tel que cette femme qui a cassé son vase de parfum très cher sur la tête du seigneur.

Que faire si on est seul sauvé dans la famille ?

Il faudrait demander à Dieu le fardeau de sa famille et être rempli de compassion pour prier constamment avec les promesses de Dieu et réclamer leurs âmes.
Quand je dirai au méchant: Tu mourras! Si tu ne l’avertis pas, si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang.

Ézéchiel 3:18

Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur: Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle, si cet homme voit venir l’épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple; Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle.

Ézéchiel 33:2-3, 6 

Que faire si le mari et les enfants refusent le salut ?

Prier sans cesse pour réclamer leurs âmes et supplier le Saint Esprit de les attirer à Lui. Renverser leurs forteresses de pensées et les ramener à l’obéissance de Christ.
Faire la promesse à Dieu de Le servir avec toute sa maison Josué 24:15.”….Pour moi, moi et ma maison nous servirons l’Éternel“. Réclamer les promesses de Dieu ” crois au Seigneur jésus, toi et ta maison vous serez sauvésActes 16 :31.
Toujours réclamer ces promesses de salut dans le jeûne et la prière avec détermination et persévérance.
Dieu est fidèle, Il est miséricordieux. Il ne ment pas et Il accomplit toujours Ses promesses.

The Blooming Grace

2 Commentaire(s)

  1. Flora T

    Wowww. Merveilleux. J’ai rencontré Mère Anne une seule fois dans ma vie c’était en 2008. J’ai de la peine à me souvenir des noms et des visages mais je n’ai jamais oublié son nom, ni son visage. Je me rappelle, j’étais jeune convertie (à peine un an à marcher avec Jésus) et je venais de perdre une de mes mamans et j’avais prié pour le salut de ma maman mais jusqu’à son départ je ne savais pas si elle avait été sauvée. Puis après l’enterrement mes parents ont invité Mère Anne à la maison. Dès que je l’ai vu, le Saint-Esprit en moi a attesté que cette dame connait le Seigneur, elle n’avait même pas encore dit un mot mais en moi je savais que je savais que cette dame est une fille du Roi. On a passé la soirée tous ensemble et lorsqu’elle s’est mise à parler, la vie coulait de sa bouche, je me rappelle comment elle racontait avec fierté devant plusieurs non chrétiens que sa joie était de savoir que ma maman était partie au près du Seigneur. J’étais heureuse de savoir que Dieu l’avait utilisé pour répondre à mes prières et je me rappelle avoir dit au Seigneur « j’aimerai être toujours aussi passionnée de toi a son âge et influencer mon entourage pour toi comme elle le fait ». elle ne s’en souvient certainement pas mais ce fut une rencontre véritablement inoubliable pour moi. Merci Mère Anne

Laissez un commentaire