Qui dites vous que je suis?

Mère Anne par Linda

C’est une vraie lumière...

Mère Anne, Source d’inspiration

Bon déjà j’avoue que je ne connais pas pourquoi tous ceux qui la connaissent l’appellent « Mère Anne ». Aussi loin que je m’en souvienne dans mon enfance, grands comme petits, c’est ainsi que tout le monde l’appelle. Il faudra qu’un de ces jours nous lui demandions.

Alors Mère Anne : en fait elle est tout simplement une épître vivante. Vivez avec elle 15 jours et vous serez capable d’écrire un livre à son sujet. Tout en elle est source d’inspiration. Il faut vivre avec elle quelques jours pour réaliser que son contact transforme. C’est une vraie lumière, un bon sel.

Mère Anne c’est d’abord l’amour. Un amour inconditionnel, désintéressé pour toute personne qu’elle rencontre. Laissez la 5 min dans un véhicule avec un inconnu, et en revenant elle connaîtra tout de la vie de la personne. En fait, un sourire, une question (très souvent ‘comment ça va ?’ ou ‘alors, es-tu heureux ?’) et l’inconnu aura déversé sa vie, aura fait d’elle sa mère, et tout son cercle deviendra intercesseurs additionnels pour les sujets de prière de celui qui était encore un inconnu il y a 5 minutes. Elle a je pense en plus de l’intercession un don de compassion et d’amour 😊

Mère Anne c’est aussi une source d’inspiration, je pense que cela vient du fait qu’elle est amie du Saint Esprit. On pourrait dire qu’elle ne pose pas un geste sans le consulter. Du coup son existence est comme une symphonie. Tout s’orchestre. Rien ne la stresse, rien ne la trouble, dites-lui qu’il est 10h, elle est à 3h de l’aéroport et son vol prévu pour 14h est avancé pour 10h30. Elle va sourire en vous disant ‘le pilote et l’équipage m’attendront’. Oui c’est Mère Anne. Elle vous challenge de par son état d’esprit, son calme / sérénité et assurance qu’elle est princesse de Dieu et du coup toutes choses lui sont soumises.

Mère Anne c’est aussi un intercesseur et femme de prière hors pair. Son fardeau pour les âmes et les sujets de son entourage est incommensurable. C’est avec elle que j’ai découvert les prières de pleurs, de supplication, les appels du Saint Esprit à parfois s’humilier au point de dormir au sol des mois, voire années pour voir des sujets exhaussés tout en se souvenant que Moise n’entra pas dans la terre promise. Mais rassurez-vous, Mère Anne, il y a des sujets de prière qu’elle refuse. Dites-lui que vous n’êtes pas prêt à suivre Jésus et appelez la pour lui demander de prier pour vous pour ne pas subir un rite traditionnel louche et elle vous répondra : NON. Oui avec elle j’ai aussi appris qu’avant d’accepter certains sujets de prière, il faut chercher la face de Dieu.

Mère Anne c’est aussi le fardeau pour la grande moisson. Il faut dire que j’étais devenue comme beaucoup de chrétiens qui n’annoncent plus systématiquement l’Évangile aux non croyants, toujours une bonne excuse pour reporter au temps opportun. Mais avec Mère Anne, le Seigneur m’a interpellée sur cette ultime mission qui nous incombe mais aussi que chaque seconde compte.

Par-dessus Mère Anne c’est la boufffffff en surabondance et succulente 😊 😊. Mes filles adorent ses beignets maïs comme farine. Poulet braisé, ndolè, poisson braisé, porc, tout y passe et elle prend plaisir à remplir nos congélateurs de bouff concoctée par ses soins chaque fois qu’elle voit une cuisine 😊.

Puisses-tu Mère Anne, continuer d’être un instrument puissant entre les mains du Seigneur. Que le Seigneur te donne bien plus que tes attentes. Merci pour ton amour, merci pour l’exemple que tu nous donnes.

Linda

Laissez un commentaire