Mon Couple

Mon couple… Les bases, parlons-en. Applications

Faisant suite à l’article précédent, voici alors quelques applications quand les situations aussi minimes soient elles arrivent :

1. Aller au pied du maître avant toute chose

Ceci peut sembler très spirituel mais c’est une simple vérité. Avant de régler un problème quel qu’il soit, il faut aller voir notre conseiller numéro 1: le Saint Esprit. Ce point permet de remettre les choses en place et surtout de demander à Dieu de préparer notre cœur afin que le 2ième point cité plus bas puisse se faire dans la sagesse et l’amour.

En ce qui me concerne, il y a eu des situations où je n’ai même pas eu à passer à travers tous les autres points car ce premier point m’a donné la paix. Aussi, ayant tous les deux le même conseiller, il peut arriver que ce dernier me devance et parle au cœur de mon mari ou alors m’amène à me reconsidérer.

Si tu ne sais pas comment prier, comment parler à Dieu, tu peux parler à ta marraine ou leader spirituel qui te conseillera ou te dirigera dans la prière. Mais ne tombe surtout pas dans le piège de négliger cette première étape.

2. Avoir une communication positive

la communication est une des 1ères clés pour avoir un couple épanoui. Pas n’importe qu’elle communication, non ! Une communication qui permet de batir et non celle qui cherche juste à exprimer ses ressentis. On parle souvent de communication positive. C’est-à-dire :

    • Au lieu de faire des reproches, dire à l’autre ce qu’il ou elle pourrait faire pour améliorer la situation et pourquoi pas proposer des solutions. Par exemple au lieu de me ‘battre’ avec chéri ou me frustrer à cause de ses vêtements qu’il laisse trainer quand il rentre du boulot, j’ai mis un panier dans des endroits stratégiques où il empilera ses vêtements quand il les ôtera. Et je ferai le tri plus tard. Mais au moins, rien ne trainera.… Bref trouver des solutions et ne pas critiquer.
    • La communication positive bannit également certains mots tel que : “toujours” et” jamais” (tu ne fais jamais ça, tu es toujours comme ça). En reprenant notre exemple de vêtements ; si un jour il oublie de mettre ses habits dans le dit panier, et oui c’est arrivé, (ne dit-on pas chasser le naturel, il revient au galop ?) ; ne lui dis pas : « c’est toujours comme ça, tu ne respectes jamais ce qu’on se dit ! » non ! Tu pourrais ramasser et mettre dans le panier et lui dire : « chéri j’aime quand tu mets tes habits dans le panier. Merci beaucoup car ça m’aide dans le maintient de la propreté de la chambre ». Et pourquoi pas clôturer avec un bisou. Ça marche.
    • Utiliser non seulement des mots positifs et bienveillants, mais aussi s’assurer que notre non-verbal est tout aussi positif. Je me vois encore en train de tourner mes yeux du genre ‘’ouais c’est ça … ‘’ mais en même temps espérer que les choses changeront. Avoir une bonne attitude. Tu n’es pas meilleure 😊. Ne pas avoir un ton moqueur, ou sarcastique. Non.

3. Ne pas essayer de changer l’autre

Il est très, voir extrêmement important de garder en tête que quelque soit ce que fait mon mari, ce n’est pas dans le but de me nuire mais peut-être et sûrement qu’il ne savait simplement pas comment faire ou ne savait pas que ça allait m’énerver…. En début de mariage, plusieurs dont moi (je l’ai fait) cherchent à changer l’autre. C’est très humain, après tout j’avais vécu près d’une vingtaine d’années d’une certaine façon, pourquoi devrai-je changer ou encore accepter que les choses se fassent autrement ? Nous oublions très vite que le fer aiguise le fer et que nous devons être le changement que nous voulons voir. C’est important de se rappeler que seul Christ est parfait. Encore une fois, trouver des solutions gérables pour tout le monde pour le bon fonctionnement de la maison.

4. Sois l’aide que Dieu t’a appelé à être

Souvenez-vous, Dieu créa la femme ! La femme a été créée pour être l’aide parce que Dieu savait que seul, l’homme n’y arriverait pas.

Oui il continue d’utiliser des fourchettes dans les poêles à TEFAL, ou encore il ne rabaisse jamais (j’ai dit jamais ?) la cuvette de la toilette, ce n’est pas grave continue toi à le faire sans râler, un jour viendra il comprendra. Déclare ce que tu veux voir en lui. Quand il le fait félicite le et montre-lui que tu es contente.

5. Rappelle-toi d’une chose qu’il a fait de bien

Lorsque la situation perdure, en attendant que les choses s’améliorent, à chaque fois que ton mari fait quelque chose qui te dérange, au lieu de grogner, bouder ou autre… essaie de te rappeler de la dernière chose de bien qu’il vient de faire. Il n’a peut-être pas débarrassé la table mais il vient juste de laver ta voiture ou mettre l’essence pour toi pour que tu puisses être au travail à l’heure.

Et même s’il n’a rien fait, rappelle-toi pourquoi tu l’aimes, pourquoi tu l’as épousé.

N’hésite pas à nous laisser tes commentaires, témoignages, questions et même nous contacter en privé pour une question plus personnelle.

Eny pour The Blooming Grace

0

4 Commentaire(s)

  1. Elinam Badassou

    Wooooow 😍😍😍❤ j’ai vraiment aimé et été interpelée par tous les points apportés . Surtout en tant que célibataire même si l’article concerné les couples ce sont des choses Qu Il faut commencer à apprendre des maintenant et je pense même les appliquer dans mes relations interpersonnelles. Merci bcp Eny, merci The blooming Grace que le Seigneur continue à vous inspirer pour être des sources de bénédictions pour nous.
    With love ❤ Elinam.

    0
    • TBG

      Merci beaucoup Elinam, ça nous encourage ton message et nous rendons gloire à Dieu. Et oui on peut aussi l’appliquer dans nos relations inter personnelles. N’hésite pas à partager autour de toi et nous donner des sujets que tu aimerais voir aborder, ça nous fera plaisir. Que Dieu te bénisse.

      0
  2. Dalia Congo-Kabore

    Un grand merci pour cet article. Étant en fréquentation cela m’aider à avoir une démarche « saine «  quand ces irritants pointent le bout du nez.
    Je me suis reconnue dans le « Jamais » et « Toujours » qui sortent parfois dans ces situations (Seigneur ta grâce rires).
    Une question concernant le point 1: « aller au pied du maître » comment es-tu arrivée à faire de cela un réflexe?
    Xoxo

    0
    • TBG

      Merci beaucoup Dalia pour ton retour. Nous sommes contentes de voir que ça touche aussi des personnes en fréquentation. Vous ne referez pas les mêmes erreurs que nous. Gloire à Dieu. Ça nous fait plaisir.
      Pour répondre à ta question, nous dirions que pour que ce point soit un réflexe, il faut avoir et maintenir une intimité avec Dieu au quotidien. Tous les jours, qu’il pleuve, vente, fasse beau, en vacances, nomme la saison…notre temps avec le Seigneur doit être au quotidien. C’est aussi simple que ça, mais trop théorique et idéal nous diras tu.. Ce réflexe s’apprend, il n’est pas inné, mais notre vie en dépend. Donc il est de notre devoir de le pratiquer. De s’exercer chaque jour. Comme un enfant qui apprend à marcher on tombera au début, mais au fil du temps on marchera et courra même.
      Dans la vraie vie, parfois on est tellement en colère, frustrée que même si on sait qu’on doit prier, se calmer, on ne veut juste pas..On veut juste que ça sorte. Ohh ouii on sait de quoi on parle, c’est comme si en ce moment là, on refuse la parole de Dieu qui tonne en nous, on veut juste exprimer notre mécontentement ou frustration. Dans ce cas, au lieu de le déverser ta colère sur ton mari ou fiancé, appelle une personne de confiance, ta personne (mature et chrétienne, attention pas n’importe qui..), sur qui tu déverseras tout et qui à la fin priera avec toi. Parfois on veut juste vider le trop plein et c’est normal. Nous sommes humains. Mais appliquons la sagesse, n’allons pas dire au Mr des paroles sous la colère que nous pourrions regretter.
      En espérant avoir répondu à ta question, n’hésite pas à partager autour de toi et nous donner des sujets que tu aimerais voir aborder.
      Que le Seigneur te bénisse.

      0

Laissez un commentaire