Grâce ... Une si belle Grâce

Nous ne l’avons pas vu venir

Bientôt Juin 2020. 5 mois se sont écoulés depuis le mois de Janvier et pourtant on ne dirait pas. Cela fait en moyenne 8 à 10 semaines que la plupart d’entre nous sommes en confinement. Pour certains le déconfinement a d’ailleurs démarré. Les beaux objectifs de Janvier semblent avoir été mis en pause pour certains, ou tout simplement difficilement réalisable considérant la crise en cours. Tous ces objectifs étaient ils en vain ? Pourtant pour certains, on a prié et eu la direction de Dieu, avait-on mal entendu ? Non pas forcement. Il n’y a pas de conclusion qu’on puisse tirer si aisément. La sagesse et les plans de Dieu confondent les plus grosses intelligences humaines. Dieu est Dieu et demeure Dieu.

On disait « Confinement » ? l’un des mots qu’on a surement le plus prononcé durant les 2 derniers mois ; bien plus de fois que durant les 30 dernières années. Il a pour beaucoup d’entre nous, marqué la première prise de conscience que quelque chose se passait. Et encore… Jusque-là c’était sans vraiment tout réaliser ; d’ailleurs aujourd’hui encore certains qui ne sont pas sous confinement pensent que ceux qui le sont « sont en vacances » ou tout simplement ne croient pas « l’existence » de ce virus.

Au début plusieurs se sont dit : wow ! on va se reposer, vacances payées à la maison, ouf enfin. Mais très vite les choses se sont enchaînées : la réalisation que télé travail rime avec plus de charge, il faut être tout aussi productive qu’au bureau tout en gérant les études des enfants ou des plus jeunes qui ne vont plus à la crèche et pour certaines il faut désormais gérer la maison sans aucune aide. Et si ce n’était que ça. Des situations complexes en ont découlé : Un membre de la famille bloqué à l’étranger, une perte d’emploi, des factures qu’on n’arrive plus à payer, une célébration de mariage qui devient hypothétique, un proche qui commence des crises d’anxiété et ne dort plus, des proches qui malgré le confinement doivent aller travailler s’exposant au risque quotidiennement, … Puis les premiers deuils sont arrivés : un proche qu’on perd, un enterrement fait à la volée quelques heures après le décès ou en participant par zoom. Tant de choses qui progressivement nous ont poussé au mur et forcé à réaliser que finalement il n’y a absolument aucun plaisir à ‘ces vacances’.

Au mieux c’est finalement une acceptation, une adaptation, une remise en question de ce qui semblait important, un retour à l’essentiel et la réalisation qu’en fait tout est incertain et que nous ne contrôlons rien. Absolument rien.

Où trouver la force face à tout ceci d’avancer ? Comment se motiver à avancer ? et d’ailleurs si cette situation devenait la nouvelle norme (et oui il ne faut pas mettre « pause » à la vie pensant qu’on mettra forcement « play » et que tout redeviendra comme avant).

Notre Dieu n’a pas changé. Il demeure le même aujourd’hui, demain et éternellement. Jésus-Christ est le nom au-dessus de tous les noms. Toutes choses sur la terre comme dans les lieux célestes lui sont soumises.

Alors, plus que jamais gardons en mémoire que Christ est notre vie, notre oxygène. Nous devons rester connectées à notre source encore plus que par le passé, c’est rempli de l’intérieur que nous serons affermies, ressourcées et fortifiées pour surmonter chaque défi que cette saison apporte et aussi aider notre entourage. Les défis sont uniques et nombreux mais le Dieu qui a donné Son fils unique pour toi est au-dessus de tous les défis. Oui ta situation est lourde à porter, tu regardes au loin le regard errant et ne sais pas d’où te viendra le secours. Le secours te viendra du Dieu qui a fait le ciel et la terre. Prends courage et force toi si nécessaire, mais ne néglige pas ta rencontre quotidienne avec le Seigneur, même si c’est pour pleurer à ses pieds, sois dans le lieu secret chaque jour et même plusieurs fois par jour.

Aussi, demeurons dans l’obéissance : en dépit de tout, continue ton cheminement de transformation en faisant de l’obéissance un MUST dans les petites comme dans les grandes choses. Ne te donne pas des excuses. Garde ton cœur et obéis en actes comme en pensées.

Autre chose importante, focalise-toi sur l’essentiel et ne te crée pas des fardeaux inutiles ou ne te mets pas sous des jougs sans valeurs. Dans ton boulot, la gestion de ta maison, tous les domaines de ton quotidien, dans ta relation avec le Seigneur, laisse les paillettes et focalise ton énergie sur ce qui est essentiel. Le drap changé aux 7 jours au lieu de 3 comme avant ou omelettes/frites comme repas ne feront de mal à personne.

Enfin, ne tombe pas dans les lamentations ou questionnements interminables à Dieu sur la situation, ne t’embarque pas dans les discussions du pourquoi du comment de la crise avec les gens… garde ton cœur plus que tout autre chose en cette saison. Filtre ce que tu écoutes et ce que tu lis. Nourris-toi encore plus de la parole de Dieu. Le Saint Esprit tel un GPS va donner une nouvelle direction pour tes objectifs et projets au besoin. Dieu n’a pas perdu le contrôle.

Parce que les challenges peuvent être personnels et uniques, n’hésite pas à nous écrire. Si tu as besoin d’une aide quelconque en prière ou dans tout autre domaine, écris-nous à contact@thebloominggrace.com et nous te viendrons en aide dans la mesure du possible.

Que Dieu te bénisse et garde.

The Blooming Grace

Laissez un commentaire